Organiser les croisières Rivages du Monde, la mission de la directrice de production  

Entretien avec Jasmina Leray

Définir une stratégie produit, diriger une équipe de chefs de produits pour concevoir et organiser des croisières de A à Z et inventer les itinéraires de demain : telle est la mission d’un directeur de production chez Rivages du Monde. Entretien avec Jasmina Leray qui occupe ce poste depuis janvier 2022.

Pour commencer, quel a été votre parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Jasmina Leray : Je suis arrivée en France en 1992 pendant la guerre en ex-Yougoslavie où j’avais étudié l’économie avec une spécialisation dans le tourisme. J’ai parcouru toute l’Europe pour arriver en France et je comptais rester ici jusqu’à ce que la situation s’améliore dans mon pays. À cette époque, je ne parlais pas un mot de français ! Comme la guerre se poursuivait et qu’il était difficile de faire reconnaître mes diplômes en France, j’ai passé un  BTS et effectué un stage dans une agence de voyage. J’ai aussi rencontré mon mari et fondé une famille en France, un pays que j’ai choisi et que j’aime. Peu à peu, j’ai grimpé les échelons et je suis devenue chef de produit puis, dans une autre agence, directrice de production sur des destinations couvrant le monde entier et enfin directrice d’un tour-opérateur. J’ai ensuite tout quitté pour lancer ma propre entreprise mais c’est tombé pendant la pandémie. Mauvais timing ! Or durant ces 20 années professionnelles, j’avais beaucoup collaboré avec Rivages du Monde et construit une relation de confiance avec Alain Souleille qui m’a alors proposé de prendre la direction de la production. C’était en janvier 2022.

Vous êtes donc actuellement directrice de la production, pouvez-vous nous décrire votre fonction ?

J. L. : Le directeur de production trace la stratégie et gère le portefeuille produits. Il est à l’affût de toute nouvelle opportunité d’itinéraire ou de bateau. Avec son équipe, il orchestre et organise la production des croisières de la conception jusqu’à la négociation des contrats avec les prestataires, les armateurs, les réceptifs… Il met tout cela en forme en vue de la commercialisation, participe à l’édition des brochures, à la formation du service de vente et à la création de tous les outils de commercialisation et de communication. Il est également en charge de toute la partie exploitation, c’est-à-dire le choix des directeurs de croisière, des accompagnants, des guides, l’élaboration des itinéraires précis escale par escale, la livraison du matériel et l’organisation de tout ce qui passe avant le départ, pendant le départ et même après le départ en cas d’aléas à bord qui peuvent être très variés depuis les conditions climatiques jusqu’aux restrictions sanitaires comme on l’a vu récemment. Il faut savoir gérer tout cela à tout moment de la journée voire de la nuit. Il y a évidemment une équipe - 8 collaborateurs - qui œuvre à mes côtés. Et tout cela dans le but de proposer à nos clients une offre bien conçue, bien présentée et que tout se déroule à bord parfaitement.

Vous avez lancé récemment de nouvelles croisières - des croisières exclusives et des croisières yachting notamment - pouvez-vous décrypter cette stratégie ?

J. L. : C’est la marque d’un bon dirigeant d’anticiper les évolutions du marché, de suivre les changements de comportement de la clientèle voire de pressentir les contraintes qui peuvent affecter le secteur du tourisme. Alain en a fait preuve et cela s’est vérifié compte tenu de ce qui nous est arrivé avec la pandémie et récemment avec la situation en Russie. Même avant le confinement, Rivages du Monde avait lancé des croisières yachting et adopté un positionnement haut de gamme. Nous avons peu à peu adapté nos produits à ce positionnement-là au niveau des prestations hôtelières de nos navires, des services à bord, des excursions. Nous essayons au quotidien d’apporter des services différenciants à nos clients qui sont de plus en plus lassés par les énormes bateaux. Au contraire, nous proposons quasi exclusivement des croisières plus confidentielles et plus personnalisées. Le yachting et les croisières exclusives répondent parfaitement à ces orientations et remplacent modestement les volumes que nous avons perdus en Russie.

Parlons de vos croisières yachting : concrètement comme se décline ce concept ?

J. L. : Il s’agit de croisières maritimes sur des bateaux de très petite capacité qui ne dépassent pas 50 passagers. Ces croisières sont axées sur les découvertes culturelles - beaucoup de visites sont incluses dans le programme - à bord d’un hôtel flottant haut de gamme qui permet des arrêts baignade et du farniente. Le personnel est aux petits soins avec les clients et peut apporter un service personnalisé. Après la Croatie, comme nouvelles croisières yachting nous proposons deux itinéraires en Grèce - dans les Cyclades et autour du Péloponnèse -, une croisière en Albanie, et une croisière en Oman à partir de 2023 sur l’Elysium.

Quelques mots sur votre nouveau bateau boutique, l’Elysium ?

J. L. : C’est vraiment une opportunité qu’a su saisir Alain Souleille car il est assez difficile de trouver un bateau de si petite capacité avec de belles prestations. Nous l’affrétons quasiment toute l’année. C’est un bateau quatre étoiles, ce que nous appelons un bateau boutique, très convivial. Les cabines et la literie sont confortables, les parties communes permettent de prendre ses repas à l’extérieur ou à l’intérieur, la cuisine est vraiment de très bonne qualité, le vin est servi à table à volonté… Il offre de belles prestations hôtelières.

Parallèlement, vous venez de lancer une nouvelle croisière sur le Nil ?

J. L. : C’est vraiment ma destination fétiche ! Rivages du Monde proposait déjà une croisière en Égypte mais avec seulement deux dates de départ alors que cette destination est plébiscitée par le marché français. Désormais nous proposons, en plus, une nouvelle croisière qui sort des sentiers battus à bord d’un bateau exceptionnel.

Racontez-nous comment vous avez déniché ce bateau, la dahabieh Queen Isis ?

J. L. : Depuis des années, je cherche un bateau qui sorte de l’ordinaire. Et il faut vraiment les visiter sur place pour se rendre compte de la qualité de la décoration et des prestations hôtelières. Je suis allée de nombreuses fois en Égypte pour visiter des dahabiehs sans être satisfaite. Et tout récemment je suis tombée sur une perle, une véritable opportunité : un bateau superbe, climatisé, à peine 8 cabines et un propriétaire qui voulait se lancer sur le marché français. Nous avons alors élaboré un circuit exceptionnel qui comprend Le Caire, Louxor, Assouan et la haute Égypte avec Abu Simbel. L’avantage d’une dahabieh, c’est qu’elle peut emprunter un itinéraire plus original, naviguer dans des bras du Nil inaccessibles aux plus gros navires, s’arrêter sur des plages aménagées, organiser des dîners sur des bancs de sable, profiter de sites plus authentiques et avoir des contacts avec la population locale. Nous proposons aussi, lors des deux nuits à Assouan, une option pour séjourner dans le mythique hôtel Old Cataract qui a accueilli tous les grands de ce monde, une option qui colle parfaitement avec le standing de cette croisière et le positionnement de Rivages du Monde.

Quels ont été vos coups de cœur en Égypte et au sultanat d’Oman ?

J. L. : En Égypte, le temple de Dendérah plus confidentiel avec des couleurs préservées et la vue sur le Nil depuis la terrasse de l’hôtel Old Cataract. En Oman, je dirais Mascate avec ses deux tours portugaises, une ville toute en longueur, totalement différente des autres capitales du Golfe, et dans le jebel Akhdar, Wadi Bani Habib, ancien village abandonné dans un cadre naturel époustouflant. Et j’oubliais les fjords de Musandam, avec ces montagnes rocheuses qui plongent dans l’océan, c’est magnifique !

Comment définiriez-vous la spécificité de Rivages du Monde ?

J. L. : C’est une entreprise où les collaborateurs sont tellement passionnés et attachés à la marque Rivages du Monde qu’ils s’occupent de chaque client de façon personnalisée. J’ajouterais que notre virage haut de gamme vers plus de confidentialité, de qualité et d’exclusivité est notre autre point de différenciation.

Jasmina Leray

Après 20 ans d'expériences professionnelles dans le secteur du tourisme, Jasmina Leray occupe le poste de directrice de la production chez Rivages du Monde depuis janvier 2022.

Jasmina Leray directrice de la production

Vous aimerez cette croisière

Croisière le Nil mythique en Dahabieh: Le Caire, Louxor, Assouan
Croisière le Nil mythique en Dahabieh: Le Caire, Louxor, Assouan
Afrique

Routes culturelles

Croisière le Nil mythique en Dahabieh: Le Caire, Louxor, Assouan
  • Vol inclus
  • 11 jours / 10 nuits

Découvrez : Egypte, NIL

Prochain départ :

06/09/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Septembre, Octobre, Novembre
  • 2025 : Janvier, Fevrier, Mars, Avril, Mai, Septembre, Octobre, Novembre, Decembre

Voyagez à bord du :

La Dahabieh Queen Isis I

La Dahabieh Queen Isis I

À partir de

4200 €

Jasmina Leray, directrice de la production

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.