La Vallée Sacrée, berceau de la civilisation Inca

 

C’est à un voyage dans le temps, au cœur d’une brillante civilisation précolombienne que vous convie une visite de la Vallée Sacrée des Incas. Située à quelques kilomètres de Cuzco, l’ancienne capitale de l’empire Inca, dans les Andes au Pérou, cette impressionnante vallée où court la rivière Urubamba s’étend au pied du Machu Picchu. Un trésor archéologique foisonnant de sites, de ruines, de vestiges aussi bien urbains, que cultuels et agricoles et abritant des villages qui préservent intacte une culture ancestrale.

Cette vallée, les Incas la qualifiaient de sacrée pour sa luxuriance et la fertilité de son sol : les Incas y développèrent une agriculture prospère sous un climat favorable en pleine Cordillère des Andes, on y cultivait des pommes de terres, du maïs et des fruits, des marais salants leur fournissaient du sel. Cette immense plaine traversée par une importante rivière constituait un lieu idéal et sera le grenier de l’empire Inca. Sacrée, cette vallée l’était à un autre titre : les Incas y édifièrent des palais, des forteresses et des temples dans un immense complexe religieux et les prêtres et astrologues incas considéraient cette vallée comme la projection de la Voie lactée sur la Terre. La Vallée Sacrée des Incas constituent le berceau de cette civilisation disparue.

Visiter cette vallée lors d’une croisière vous permettra de découvrir un riche patrimoine mais aussi des paysages verdoyants ponctués de cultures en terrasses.

Histoire de la Vallée Sacrée

Les Incas attribuaient à la Vallée Sacrée une origine mythologique. Pendant des siècles son aménagement reste parcellaire et ce n’est qu’en 1438 que Pachacutec, le premier empereur de l’empire Inca, entreprend une réorganisation de la région : il transforme Cuzco en grande capitale dynamique et aménage la Vallée Sacrée. Mais cet essor est stoppé net 70 ans plus tard avec les décès successifs des empereurs incas à cause de la variole. Cette crise de succession provoque une guerre civile dont vont profiter les envahisseurs espagnols. Les Conquistadores Pizarro et De Soto conquièrent, pillent et saccages Cuzco et sa région en novembre 1533.

Que visiter dans la Vallée Sacrée des Incas ?

Visiter la Vallée Sacrée, c’est découvrir des vestiges particulièrement bien conservés et une part de l’histoire de l’empire Inca et du savoir-faire de ces agriculteurs et bâtisseurs précolombiens. Voici les lieux d’intérêt coup de cœur que nous avons sélectionnés : Pisac, Ollantaytambo, Moray et les salines de Maras.

Le village de Pisac dans la Vallée Sacrée

À 3000 m d’altitude, le village de Pisac possède un important site archéologique, le plus étendu après le Machu Picchu. C’est aussi un village à l’architecture coloniale encore habité avec son marché artisanal typique tenu par différentes communautés indigènes. Rites précolombiens se mêlent ici aux traditions catholiques. Pisac avait à la fois une fonction religieuse et militaire : il gardait l’entrée sud de la Vallée Sacrée. Sur les hauteurs du village, on peut observer les ruines de temples, un sanctuaire aux constructions rectangulaires, l’observatoire astronomique et les champs en terrasses qui ponctuent un paysage de toute beauté.

La forteresse d’Ollantaytambo

Sur les hauteurs du village et dominant toute la Vallée Sacrée, la forteresse d’Ollantaytambo témoigne de la résistance des Incas face aux Espagnols. Cette construction monumentale, qui rend hommage au guerrier inca Ollantay, est un merveilleux exemple d’architecture militaire. En contrebas, la ville d’Ollantaytambo conserve intacte son plan urbain initial et les habitations. Un vestige unique au Pérou.  

Les terrasses agricoles de Moray

Ce site est célèbre pour son étonnant amphithéâtre : cette construction circulaire superpose 10 terrasses concentriques qui servaient de centre de recherche agricole. Les Incas ont créé des microclimats (la température varie de 20°C entre le premier et le dernier cercle) pour étudier la culture de 250 variétés de pommes de terre et de maïs. Moray témoigne de l’incroyable avancée culturelle et scientifique des Incas.

Les salines de Maras

Véritable curiosité de la Vallée Sacrée, les salines de Maras sont des terrasses qui retiennent l’eau d’une source salée située dans la montagne. Avec l’évaporation de l’eau, ces bassins permettent de récolter du sel bien loin de la mer ! Ces 3000 petits bassins encore en activité produisent depuis des milliers d’années entre 150 et 200 tonnes de sel par an.

Incontournable d’un voyage au Pérou, la Vallée Sacrée renferme d’inestimables vestiges de la civilisation Inca au milieu de paysages de montagnes verdoyantes.

Crédits photos © Skostep © Agus Cami © Choupi33

Vous aimerez cette croisière

Croisière de Lima à Valparaiso
Croisière de Lima à Valparaiso
Amerique

Routes culturelles

Croisière de Lima à Valparaiso
  • Vol inclus
  • 10 jours / 8 nuits

Découvrez : Pérou, Chili, PACIFIQUE

Prochain départ :

17/10/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Octobre

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

3950 €

La Vallée Sacrée des Incas

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.