Le temple de Banteay Srei, la « citadelle des femmes »

 

Merveille architecturale du Cambodge, le temple de Banteay Srei est situé à 20 km d'Angkor, un peu à l’écart des circuits touristiques. Moins connu, ce temple est pourtant considéré comme un joyau de l’art préangkorien grâce à sa préservation exceptionnelle et à sa décoration particulièrement délicate. Unique en son genre, Banteay Srei est construit en grès rose ce qui lui donne un air enchanteur et confère à ses murs finement sculptés un charme particulier. C’est le seul grand temple d’Angkor à ne pas avoir été construit par un roi mais par un courtisan et conseiller royal. Temple hindou dédié à Shiva, Banteay Srei a été édifié au Xe siècle et consacré en 967. Agrandi par la suite, il a été utilisé jusqu’au XIVe siècle. Littéralement Banteay Srei est la « citadelle des femmes » ou de la fortune, deux termes homonymes en langue khmer.

Banteay Srei : du pillage à la restauration

Banteay Srei a été redécouvert une première fois en 1914. Face au raffinement de ses décors, on data tout d’abord ce temple au XIIIe voire XIVe siècle jusqu’à ce que soit découverte une dizaine d’années plus tard des inscriptions précises sur la date de sa consécration, le 22 avril 967.

Aventurier en quête d’argent, fasciné par les arts d’Extrême Orient qu’il a découverts au musée Guimet, André Malraux a 22 ans en 1923 lorsque, ruiné, lui vient une idée : desceller les statues d'un temple khmer encore peu connu pour les revendre à prix d’or. C’est ainsi qu’il obtient un ordre de mission du ministère des Colonies pour réaliser une étude à Banteay Srei. Sur le site dégagé à la machette, avec un complice et sa femme Clara, ils découpent et volent sept statues de près d’une tonne. Dénoncés par un guide local, ils sont arrêtés à Phnom Penh et condamnés à 3 ans de prison ferme, une peine qui sera revue à 1 an avec sursis par la cour d’appel de Saigon après une mobilisation sans précédent d’intellectuels parisiens. Ainsi commence la longue et tumultueuse histoire de la redécouverte du temple de Banteay Srei !

Dès 1924, les sculptures découpées par Malraux sont restaurées et réintégrées au temple de Banteay Srei par le nouveau conservateur d’Angkor, Henri Marchal. Une restauration exemplaire par l’École française d’Extrême-Orient qui mit alors au point la technique de l’anastylose, méthode ensuite généralisée à partir de 1931 pour la restauration de l’immense site d’Angkor. L’anastylose consiste à démonter un monument pierre par pierre, à les nettoyer séparément après un inventaire précis et à les remonter à partir de plans et clichés en comblant les manques par des inserts de couleur différente.

Le temps passant, dégradé par la pluie et le vandalisme, Banteay Srei sera de nouveau restauré entre 2001 et 2006 par une équipe suisse qui a su redonner son lustre à ce joyau du Cambodge.

Que voir dans le temple de Banteay Srei ?

Dès l’entrée, le visiteur est fasciné par la finesse des bas-reliefs qui décorent chaque fronton et chaque linteau de scènes de la vie de Shiva et Vishnou et d’autres scènes du Mahabharata et du Ramayana. Sur chaque façade sont gravées des figurines entourées de motifs floraux. Lions, singes, taureaux, démons, sangliers agrémentent un bestiaire qui semble plus vrai que nature. Parmi les sculptures de Banteay Srei, de sublimes apsaras, nymphes célestes d'une grande beauté tenant à la main des fleurs de lotus : les fameuses statues volées par André Malraux !

Le temple est orienté vers l’est avec une succession de trois enceintes. L’enceinte intérieure qui présente les plus belles sculptures abrite deux bibliothèques, des pavillons gardés par des singes de pierre, trois tours centrales et le sanctuaire.

Surnommé le temple rose, l’un des plus raffinés du Cambodge, Banteay Srei propose une expérience inédite où la vénération des dieux s’exprime dans une finesse et une complexité de détails unique en son genre, loin de l’immensité solennelle d’Angkor Vat ou du Bayon. Voici un contrepoint parfait lors de votre visite d’Angkor à l’occasion d’une croisière sur le Mékong.

Crédits photos © Xtravagan © R.M © Ckchiu

Vous aimerez cette croisière

Croisière Au Fil du Mékong, de Saigon aux Temples d’Angkor
Croisière Au Fil du Mékong, de Saigon aux Temples d’Angkor
Asie

Routes culturelles

Croisière Au Fil du Mékong, de Saigon aux Temples d’Angkor
  • Transport inclus
  • 14 jours / 11 nuits

Découvrez : Vietnam , Cambodge, MEKONG

Prochain départ :

01/10/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Octobre, Novembre, Decembre
  • 2025 : Janvier, Fevrier, Mars, Avril, Septembre, Octobre, Novembre, Decembre

Voyagez à bord du :

R/V La Marguerite

R/V La Marguerite

À partir de

4450 €

Croisière Au Fil du Mékong, des Temples d’Angkor à Saigon
Croisière Au Fil du Mékong, des Temples d’Angkor à Saigon
Asie

Routes culturelles

Croisière Au Fil du Mékong, des Temples d’Angkor à Saigon
  • Vol inclus
  • 14 jours / 11 nuits

Découvrez : Vietnam , Cambodge, MEKONG

Prochain départ :

06/10/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Octobre, Novembre, Decembre
  • 2025 : Janvier, Fevrier, Mars, Avril, Octobre, Novembre, Decembre

Voyagez à bord du :

R/V La Marguerite

R/V La Marguerite

À partir de

4450 €

Banteay Srei, le temple rose d’Angkor

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.