La tradition portugaise des azulejos

 

L’art de la faïence

Introduits au XVe siècle au Portugal, ces petits carreaux de faïence sont aujourd’hui omniprésents et constituent la signature visuelle du pays. Sur les façades des maisons et des palais, sur les fontaines et les monuments, dans les églises et les monastères, à l’intérieur des habitations, des gares ou des stations de métro, partout les azulejos ornent les murs. Revenons sur l’origine de cette tradition portugaise venue d’ailleurs.

Les origines des azulejos

Contrairement aux idées reçues et à la couleur généralement bleue des azulejos, leur nom n’est pas un dérivé du terme « azul », le bleu en espagnol et en portugais. Le mot azulejo tire son étymologie de l’arabe « al zuleidj » qui désigne une petite pierre polie. Les Maures, qui ont occupé le pays jusqu’au XIIe siècle, ont importé la pratique de la mosaïque dans la péninsule ibérique à l’époque d’Al Andalous, un art décoratif hérité de l’époque romaine. Cependant ce sont les Espagnols qui ont diffusé cet art au Portugal au XVe siècle, bien après la Reconquête catholique.

L’islam interdisant la représentation, les motifs des premiers azulejos étaient uniquement décoratifs. C’est à Séville qu’apparaissent les premiers azulejos figuratifs. Ce sont des scènes religieuses peintes par le potier pisan Francesco Niculoso.

Au Portugal, les premiers azulejos remontent à 1560. Au départ les couleurs étaient variées, alliant le bleu, le jaune, le vert. Ils deviennent exclusivement bleus et blancs au XVII e siècle pour satisfaire les goûts de l’époque et l’engouement pour la porcelaine chinoise.

Des carreaux décoratifs et utiles

Leurs fonctions sont diverses. Les azulejos sont non seulement décoratifs, capables de s’adapter à tous les styles architecturaux, mais également utiles pour isoler thermiquement les immeubles, protéger des fortes chaleurs ou éviter l’humidité et le salpêtre dans des villes souvent portuaires. Avant l’invention de l’électricité, la glaçure de ces faïences permettait de refléter la lumière pour éclairer les intérieurs avec peu de bougies. Après le tremblement de terre de 1755, les bâtiments de Lisbonne seront recouverts d’azulejos selon les plans du marquis de Pombal qui s’inspirait notamment des progrès hygiénistes anglais.

Les azulejos figuratifs

Ces carreaux de faïence ont aussi une vocation de symbole avec un style et une iconographie propres.

Les Portugais innovent avec des représentations de scènes religieuses qui narrent des épisodes bibliques. De façon plus originale, certains azulejos représentent des figures historiques, des batailles, des événements marquants mais aussi des figures d’accueil. Ce sont des valets, des soldats placés devant des escaliers ou des jardins qui accueillent des visiteurs et leur transmettent un message souvent écrit de bienvenue.

Où voir des azulejos ?

Le musée de l’azulejo à Lisbonne abrite naturellement la plus belle collection d’azulejos portugais. Situé dans un ancien couvent fondé en 1509, sa richesse architecturale mérite une visite. Les visiteurs y découvrent tout le patrimoine céramique du Portugal des premières œuvres du XVe siècle jusqu’aux plus contemporaines. Parmi celles-ci, le Grand Panorama de Lisbonne d’une longueur de 23 m représente la capitale avant le tremblement de terre de 1755, un témoignage historique unique.

À Lisbonne également, les rues sont un musée à ciel ouvert. Les quartiers de l’Alfama et de Baixa Chiado regorgent de très belles façades. Il suffit de lever les yeux !

Si vous avez l’occasion de vous rendre à Sintra, le Palais national possède des azulejos magnifiques qui décorent les principales salles d’apparat.

À Porto, le plus bel ensemble d’azulejos se trouve dans la gare centrale de Sao Bento. Un véritable chef d’œuvre : ses murs sont recouverts de fresques monumentales qui représentent des scènes de la vie quotidienne, de grands événements historiques et sur la frise en couleur l’évolution des moyens de transport.

Acheter des azulejos

Au Portugal, chaque boutique de souvenir vend des azulejos. La plupart made in China sont des reproductions coûtant à peine quelques euros. Pour ceux qui recherchent de la qualité, des boutiques spécialisées proposent des pièces fabriquées par des artisans locaux. Évitez en revanche d’acheter d’authentiques azulejos car ils sont souvent arrachés à des façades au détriment du patrimoine.

Vous savez désormais tout sur les azulejos portugais : vous pouvez alors partir en croisière au Portugal et découvrir sur place cet art décoratif unique !

Crédit photos : © Oleksii Popov © Jiawangkun

Vous aimerez cette croisière

Croisière L'Or du Douro
Croisière L'Or du Douro
Europe

Routes culturelles

Croisière L'Or du Douro
  • Vol inclus
  • 8 jours / 7 nuits

Découvrez : Portugal, Douro, DOURO

Prochain départ :

23/06/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Juin, Juillet, Aout, Septembre, Octobre, Novembre
  • 2025 : Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Aout, Septembre, Octobre, Novembre

Voyagez à bord du :

Queen Isabel

Queen Isabel

À partir de

2190 €

Tout savoir sur les azulejos portugais

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.