Ces navigateurs qui ont découvert le monde

Les progrès de la navigation au service des grands navigateurs

Au-delà des mers, l’homme a toujours rêvé d’explorer des terres inconnues. Que ce soient les Vikings dans l’Atlantique nord, les explorations chinoises du XVe siècle en Arabie ou en Afrique orientale, les marins musulmans du Yémen et d’Oman dans l’océan Indien… les grandes civilisations ont toutes cherché à repousser les limites du monde connu. Aussi est-il difficile de choisir parmi les grands navigateurs de l’histoire. Mais c’est avec les progrès de la cartographie, l’apparition de l’astrolabe, du quadrant et de la navigation astronomique que les Européens partent sur les océans et ouvrent la période historique des Grandes Découvertes aux XVe et XVIe siècles. L'introduction de la caravelle représente une avancée majeure qui permet de naviguer en hauter mer. S’appuyant sur ces progrès techniques, des navigateurs de légende et leurs équipages de courageux matelots ont risqué leur vie pour découvrir de nouveaux territoires, à la recherche de nouvelles routes commerciales ou de trésors exotiques. Ces grands navigateurs découvriront le Nouveau Monde, de nouvelles voies maritimes et réaliseront les premiers tours du monde. Le regard historique actuel ne peut faire l’impasse sur les drames que cette première mondialisation a causés notamment aux Amérindiens, ni sur les motivations - recherche d’or et de richesses, imposition de la foi chrétienne - qui ont considérablement enrichi l’Europe au détriment des populations autochtones.

Tour d’horizon de ces grands navigateurs, de leurs exploits et de leurs découvertes.  

Henri, le roi navigateur

Ce sont les Portugais, avec le roi Henri dit « le Navigateur » qui lancent la course au début du XVe siècle. Ils atteignent Madère en 1419 et les Açores en 1427. Après le prise de Constantinople en 1453, pour contourner la puissance ottomane qui détenait en Orient le monopole du commerce vers les Indes et ses épices, le Portugal cherche une voie maritime pour rejoindre l’Asie en longeant le continent africain dont on ignore alors les dimensions. Les expéditions portugaises accostent dans l’archipel du Cap-Vert et la décennie suivante, deux capitaines vénitien et génois au service du roi Henri fondent la ville de Cidade Velha, première ville européenne sous les tropiques.

Franchir le cap de Bonne-Espérance

On retiendra le nom du navigateur Bartolomeu Dias (1450-1500), le premier à franchir la pointe sud de l'Afrique, en 1488. Il la nomme « cap des Tempêtes », nom auquel le roi Jean II du Portugal préférera « cap de Bonne-Espérance », pour célébrer l’espoir d’une nouvelle route vers les Indes. Bartolomeu Dias poursuit son expédition le long des côtes orientales mais son équipage, éprouvé, le force à faire demi-tour. Il disparaîtra dans un naufrage en 1500.  

Colomb découvre l'Amérique

Voisin et rival du Portugal, le royaume de Castille avait commencé à s'implanter dans les îles Canaries en 1402. Avec l’achèvement de la Reconquista, l’Espagne peut se lancer à son tour dans l’aventure maritime. Le navigateur génois Christophe Colomb (1451-1506), qui projette de rejoindre les Indes par l’ouest, effectue entre 1492 et 1504 quatre voyages pour la couronne d'Espagne. Le 3 août 1492, Christophe Colomb quitte Palos de la Frontera avec trois navires, une caraque, la Santa Maria et deux caravelles, La Pinta et La Niña. Il accoste aux Bahamas, à Cuba puis à Haïti. Il ne découvre véritablement le continent américain au Venezuela que lors de sa quatrième entreprise et restera persuadé d'avoir atteint les Indes jusqu'à sa mort le 20 mai 1506. Le navigateur florentin Amerigo Vespucci (1454-1512) sera le premier à réaliser que ces terres forment un nouveau continent, baptisé en son honneur « America » en 1507. En 1494, l'Espagne et le Portugal, qui dominent les océans, signent sous l'égide du pape le traité de Tordesillas par lequel ils se partagent le Nouveau Monde.

Vasco de Gama, l'Inde par le sud

En 1497, le nouveau roi Manuel Ier du Portugal envoie une flotte d'exploration menée par Vasco de Gama (1460-1524) pour achever le projet de ses prédécesseurs de trouver une route vers l'Inde. Vasco de Gama est le premier Européen à rallier l'Inde en contournant l'Afrique. Il quitte Lisbonne en juillet 1497, gagne le sud de l'Afrique et atteint les côtes indiennes en mai 1498. Durant sa deuxième expédition il fonde le premier comptoir portugais d'Asie, à Cochin, en Inde. Nommé vice-roi des Indes par Jean III du Portugal, il décède le 24 décembre 1524.

Alvares Cabral découvre le Brésil

Le navigateur portugais Pedro Alvares Cabral quitte Lisbonne en mars 1500 à la tête de 13 caravelles dans le but de rejoindre les Indes. Il met le cap au sud-ouest pour profiter des alizés et découvre le Brésil. Il gagne ensuite les Indes par le cap de Bonne-Espérance, puis revient au Portugal chargé d'épices mais ayant perdu la moitié de sa flotte.

La circumnavigation de Magellan

Fernand de Magellan (1480-1521) est à l'origine de la première circumnavigation. Après avoir participé à la conquête portugaise de la route des épices, le navigateur portugais offre ses services à la couronne espagnole et au futur empereur Charles Quint pour rejoindre les îles aux épices (l’Indonésie actuelle). Le 10 août 1519, il part de Séville avec cinq navires et 237 hommes, franchit le détroit qui portera son nom et rejoint l'océan qu'il nomme « Pacifique ». Il atteint les Philippines où il est tué par un indigène en 1521.

C’était il y a 500 ans et ce premier tour du monde, qui inspirera nombre de grands navigateurs jusqu’à nos jours, marque le point d’orgue des Grandes Découvertes européennes.

Le navigateur français Jacques Cartier au Canada

L'expédition anglaise de 1497 menée par le navigateur Jean Cabot est la première d'une série de missions d'exploration de l'Amérique du Nord menées par la France et l'Angleterre. En 1533, François 1er obtient du pape l'assouplissement du traité de Tordesillas. Un an plus tard, l'explorateur français Jacques Cartier (1491-1557) aborde le golfe du fleuve Saint-Laurent et explore le territoire alentour qu'il nomme « pays de Canada », d’après un nom iroquois. Le Français y effectue trois voyages de 1534 à 1542 et revendique l’actuel Québec au nom du roi de France.

Viendront plus tard les navigateurs hollandais ou anglais comme Henry Hudson, Francis Drake qui réalisera la deuxième circumnavigation de l’histoire. Suivront les Français Bougainville et Dumont d’Urville au XVIIIe siècle. Et jusqu’à nos jours, alors que toutes les terres du globe ont été découvertes, les grands navigateurs sportifs cherchent encore sur les océans du monde à accomplir d’autres exploits.  

Crédits photos : © Bradley Hebdon © Tomert © Michalakis Ppalis © Joser Pizarro

Les caravelles

La caravelle représente une avancée majeure : elle est capable de remonter le vent mieux que n'importe quel autre bateau de l'époque et permet de naviguer en haute-mer.

Les caravelles des grands navigateurs

Le monument des Découvertes

Le monument des Découvertes de Bélem, à côté de Lisbonne, a été édifié en 1960 pour célébrer le 500ème anniversaire d’Henri le Navigateur. Cette immense proue est un hommage aux grands navigateurs portugais partis à la conquête des océans.

Vous aimerez cette croisière

  • Du pays basque espagnol au Portugal
    Du pays basque espagnol au Portugal
    Europe

    Routes culturelles

    Du pays basque espagnol au Portugal
    • Vol inclus
    • 7 jours / 6 nuits

    Découvrez : Espagne , Portugal, ATLANTIQUE

    Prochain départ

    22/09/2022

    • Départs disponibles :
    • 2022 : Septembre

    Voyagez à bord du :

    World Explorer

    World Explorer

    À partir de

    2570 €

Partagez cet article

Les grands navigateurs de l'histoire

Copyright © 2013-aujourd'hui Magento, Inc. Tous droits réservés.