Punta Arenas : Top 5 des meilleures activités

 

À la pointe sud du continent américain, la ville chilienne de Punta Arenas borde le mythique détroit de Magellan. Capitale de l’Antarctique chilien, Punta Arenas a longtemps été l’escale incontournable de tous les marins naviguant en Patagonie et de tous les bateaux reliant un océan à l’autre avant l’ouverture du canal de Panama. Aujourd’hui, son centre historique aux maisons colorées abrite d’intéressants musées, une modernité qui contraste avec sa riche histoire et un étonnant cimetière, véritable havre de paix face à l’immensité de l’océan. Cap sur Punta Arenas, la plus grande ville antarctique !

Punta Arenas, une longue histoire

La région de Punta Arenas était peuplée de tribus amérindiennes avant l’arrivée du navigateur espagnol, Pedro Sarmiento de Gamboa, le 12 février 1580. Ces tribus et notamment les Yagans seront presque intégralement décimées. Le cap est alors baptisé cap Saint-Antoine-de-Padoue, puis Sandy Point par les Anglais au XVIIe siècle. C’est de là que vient le nom de Punta Arenas, littéralement la pointe des sables. Il faut dire que cette route commerciale, l’unique reliant les océans Pacifique et Atlantique, était très empruntée depuis la découverte du détroit de Magellan en 1520.

En 1843, le Chili désormais indépendant commence à coloniser le détroit de Magellan et le 18 décembre 1848, le gouverneur José de los Santos Mardone fonde la future ville de Punta Arenas. On y établit d'abord une colonie pénitentiaire. La ruée vers l’or, l’élevage ovin et l’accroissement du commerce maritime propulsent Punta Arenas parmi les plus grands ports chiliens. Avant l’ouverture du canal de Panama en 1914, les navires qui préféraient éviter le redoutable cap Horn, passaient tous par Punta Arenas.

Que faire à Punta Arenas ?

Avec une population de plus de 130 000 habitants, Punta Arenas est la ville la plus peuplée de la Patagonie chilienne. Cosmopolite, elle bénéficie des apports culturels de ses différentes communautés dont notamment une majorité d’habitants d’origine croate.  

Ville relativement jeune, Punta Arenas possède cependant un important patrimoine historique autour de la rue commerçante Presidente Roca et de sa place d’Armes. Parmi les édifices emblématiques de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, on citera : la cathédrale du Sacré Cœur construite en 1901, le palais du gouvernement, le palais Sara Braun, la résidence Blanchard construite en 1892 par un architecte français, le théâtre municipal... Au centre de la place d’Armes, à l’ombre des cyprès et des bouleaux, la statue de Magellan trône en majesté. Punta Arenas, c’est aussi des musées dont le très instructif musée des Salésiens qui expose sur 1700 m² des collections exceptionnelles sur la flore et la faune ainsi que des découvertes archéologiques et des témoignages ethnographiques sur les différentes ethnies qui vivaient dans la région avant l’arrivée des Européens.

Mais c’est surtout un port au milieu d’une nature presque vierge avec au loin la Terre de Feu et les innombrables navires croisant dans le détroit de Magellan. Sans oublier la faune exceptionnelle qui évolue dans la région, depuis les condors que l’on pourra observer au ranch Olga Teresa jusqu’aux manchots de l’île Magdalena.

Crédits photos © Matthew © Karol Kozłowski © PnPy © Dave © Birdiegal © Galina Savina © Arne Bivrin / Eye Em

1. Admirer le palais Sara Braun

Au nord de la place d’Armes, le palais Sara Braun est un bel exemple de style néoclassique français. Achevé en 1905, cet édifice emblématique de deux étages rappelle l’opulence des grandes familles d’éleveurs du XIXe siècle qui importaient matériaux et mobilier d’Europe. Depuis 1983, il abrite le musée régional de Magellan.

palais Sara Braun Punta Arenas

2. Un panorama sur la ville

Le mirador de Cerro de la Cruz offre un panorama exceptionnel sur les maisons colorées de la ville et le détroit de Magellan. Par temps clair, on peut apercevoir au loin la Terre de Feu.

Cerro de la Cruz Punta Arenas

3. Insolite : le cimetière de Punta Arenas

Avec son jardin de style anglais, ses grandes allées bordées de cyprès et ses mausolées opulents, le cimetière de Punta Arenas est un véritable musée à ciel ouvert et l’un des plus beaux du monde. Il abrite la tombe de l’Indien inconnu en hommage aux communautés amérindiennes.

cimetière de Punta Arenas

4. Observer des condors au ranch Olga Teresa

Cette « estancia » familiale typique de la Patagonie chilienne, acquise en 1922 par un pionnier d'origine française, permet de découvrir les activités traditionnelles d’un ranch et son élevage de moutons. Mais le clou du spectacle, ce sont les condors que l’on peut observer depuis une colline facilement accessible depuis le ranch.

ranch Olga Teresa Punta Arenas

5. Naviguer autour de l’île Magdalena

L’île Magdalena et son phare pittoresque est une réserve naturelle qui abrite l'une des plus grandes colonies de manchots de Magellan au monde (environ 150 000 individus).

Punta Arenas île Magdalena

Vous aimerez cette croisière

Croisière Patagonie chilienne
Croisière Patagonie chilienne
Amerique

Expéditions

Croisière Patagonie chilienne
  • Vol inclus
  • 15 jours / 12 nuits

Découvrez : Patagonie, Chili

Prochain départ :

24/10/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Octobre

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

12070 €

Que faire à Punta Arenas ?

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.