Budapest, la perle du Danube

 

Fastueuse capitale de la Hongrie, Budapest est traversée par le Danube qui coupe la ville en deux. Saviez-vous que Buda, la vieille ville vallonée abritant le château et l’église Saint-Mathias, et la plaine de Pest située sur la rive gauche du Danube étaient à l’origine deux cités distinctes ? C’est de leur fusion tardive en 1873 qu’est née Budapest, dont les deux rives sont reliées dès 1849 par le célèbre pont des Chaînes. Qui visite Budapest aujourd’hui peut admirer l’un des plus beaux paysages urbains d’Europe et plonge dans l’histoire de la double monarchie austro-hongroise qui, à partir de 1867 et jusqu’à la Première Guerre mondiale, permit un extraordinaire développement à cette capitale danubienne.

Découvrir l’âge d’or de Budapest

En effet, au tournant du XXe siècle, Budapest connaît un vertigineux essor économique, démographique et artistique. Elle veut s'affirmer comme la capitale de la partie orientale de l'Autriche-Hongrie, en rivalité avec la Vienne impériale. La majorité des constructions monumentales, mais aussi des habitations à Pest, dont la fameuse avenue Andrassy - passage obligé de tout visiteur à Budapest - datent de cet âge d'or qui s'achève avec la Première Guerre mondiale. Sa population est multipliée par trois et dépasse le million d'habitants en 1910. Le Compromis constitutionnel de 1867 avait octroyé à la Hongrie une autonomie relative que ses dirigeants réclamaient depuis la révolution de 1848 et elle disposait désormais, à l'instar de Vienne, d'une capitale politique et administrative. La partie hongroise de la double monarchie englobait la Slovaquie, la Transylvanie (aujourd'hui en Roumanie), la Croatie et les confins serbes et son territoire était trois fois plus important que le pays aujourd'hui.

Visiter le métro de Budapest

Budapest vivait alors une modernisation tardive, mais fulgurante. Budapest a eu son métro avant Paris, Berlin et Vienne ! Le földalatti - dénomination inspirée de l'underground londonien créé une trentaine d'années auparavant - a été mis en service en 1896, à l'occasion des festivités du millénaire. Avoir la première ligne de métro d'Europe continentale rejaillissait indéniablement sur le prestige de la ville et du pays qui voulait célébrer avec faste les mille ans de l'installation des tribus magyares dans la plaine hongroise.

La ligne 1 du métro historique, celle dite « du millénaire », se trouve directement sous la rue - à peine 3 m de profondeur - sous la grande avenue Andrassy. Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2002, cette avenue a récemment été rénovée pour retrouver ses couleurs d'antan. Il est possible de visiter le petit musée du métro de Budapest aménagé en 1975 dans une section désaffectée de la station Deák Ferenc. Ce musée expose des éléments de mobilier récupérés d'anciennes stations au moment de leur modernisation (un guichet, divers panneaux, objets) et surtout, une rame de deux voitures d'origine, composée de motrices restaurées et maintenues en état de marche.

Visiter le parlement de Budapest

À Budapest, la volonté de manifester la grandeur nationale donne naissance à une architecture monumentale dont le plus éclatant exemple est le parlement, installé sur la rive opposée au château royal. Construit dans un style néogothique, il est, à son achèvement en 1904, le plus grand parlement du monde !

Budapest, capitale de l’Art nouveau

De nombreux édifices sont construits à l’occasion des festivités du millénaire. Parmi eux, le musée des Arts décoratifs qui est le premier édifice influencé par l'Art nouveau, alors en pleine explosion en Europe. Son architecte, Odön Lechner (1845-1914) voulait créer un style national fondé sur de nouveaux motifs ornementaux. Il s'inspire de l'art des peuples orientaux, supposés apparentés aux Magyars, et des motifs décoratifs des paysans hongrois. L'Institut de géologie (1899) et la Caisse d'épargne de la Poste (1901) sont deux autres de ses grandes réalisations. Aujourd’hui encore les voyageurs peuvent visiter à Budapest de nombreux immeubles, hôtels, commerces, édifices religieux ou écoles de style Art nouveau.

Visiter les bains de Budapest

La renommée des thermes de Budapest n’est plus à faire. Visiter l’un des bains de Budapest s’impose si vous faites escale dans la capitale hongroise lors d’une croisière sur le Danube ! Si les bains sont incontestablement l’une des attractions touristiques les plus populaires de la ville, ils font également partie intégrante de la vie quotidienne des Hongrois. Les eaux thermales de Budapest sont reconnues depuis l’Antiquité. Mais c’est durant la domination ottomane, de 1541 à 1699, que la culture du hammam et des bains prend tout son essor. Les Turcs construisent notamment les bains Kiraly et Rudas encore en activité aujourd’hui. Avec l’âge d’or de Budapest, à la fin du XIXe siècle, de nouveaux bains sont construits en style Art nouveau ou éclectique. Ce sont les magnifiques complexes Gellert ou Széchenyi. Aujourd’hui la culture des bains est toujours florissante et bénéficie d’infrastructures rénovées et modernisées. Notez que les Hongrois font la différence entre les bains turcs, c’est-à-dire datant de la période ottomane, et les bains modernes construits plus récemment.

Crédits photos : © Rh2010 © Vitaly Edush6 © Dan Freeman © Mihaly Koles © Tobias Reich © Givaga

Les bains Széchenyi

Les thermes Széchenyi, l'un des plus grands centres balnéaires d'Europe et véritable petit bijou de couleur jaune, ont été construits entre 1909 et 1913 en style néo-renaissance. L'eau, provenant d’un puits à 1246 m de profondeur, atteint la surface à des températures avoisinant les 76 °C. La multitude des bassins de températures différentes, offre détente et relaxation dans un univers féerique. Entre bains chauds, saunas et salles de vapeur, piscines extérieures avec fontaines et jets de massage, chacun y trouve son bonheur.

Visiter Budapest bains Széchenyi

Le Bastion des Pêcheurs

De style néo-roman, le Bastion des Pêcheurs est une promenade construite en 1899 en bordure du quartier du château de Buda à Budapest. Attraction touristique incontournable de Budapest, elle offre un panorama exceptionnel sur la plaine de Pest.

Le Bastion des Pêcheurs Visiter Budapest

Le parlement

Inspiré de Westminster à Londres, le parlement de Budapest, construit entre 1884 et 1902, a été la plus grande construction de son époque. Il compte 691 pièces et mesure 268 m de long et 118 m de large. Sa construction incarnait la puissance économique de la Hongrie du début du siècle dernier. Il s’agit aujourd’hui du troisième plus grand parlement au monde derrière celui de Roumanie et d’Argentine.

Le parlement visiter Budapest

Le pont des Chaînes

Ce pont suspendu qui enjambe le Danube a été édifié à partir de 1839 selon le projet du comte Széchenyi et terminé en 1849 par l’Écossais Adam Clark. Son tablier long de 360 m supporté par deux tours constituait un véritable exploit technique à l'époque.

Le pont des Chaînes visiter Budapest

Vous aimerez cette croisière

Croisière Au Fil du Danube, les Portes de Fer - Budapest - Vienne
Croisière Au Fil du Danube, les Portes de Fer - Budapest - Vienne
Europe

Routes culturelles

Croisière Au Fil du Danube, les Portes de Fer - Budapest - Vienne
  • Vol inclus
  • 12 jours / 11 nuits

Découvrez : Danube, DANUBE

Prochain départ :

01/07/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Juillet, Septembre, Octobre
  • 2025 : Avril, Mai, Juin, Juillet, Septembre, Octobre

Voyagez à bord du :

M/S Amadeus Silver II

M/S Amadeus Silver II

À partir de

3290 €

Que visiter à Budapest ?

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.