La Terre de Feu, un mythe de navigateurs

 

Ushuaia, canal de Beagle, cap Horn, détroit de Magellan… Autant de noms mythiques liés aux exploits des grands navigateurs. Quelques-unes des plus belles pages de l’histoire maritime ont été écrites et continuent de l’être au large de la Terre de Feu, territoire austral à l'extrême sud du continent sud-américain divisé entre Argentine et Chili.

La Terre de Feu se compose d'une île principale et de plusieurs milliers de petites îles au relief très découpé par de nombreux fjords. Au nord le détroit de Magellan, à l’est l’océan Atlantique longe une large plaine, au sud le passage de Drake et à l’ouest l’océan Pacifique borde la cordillère de Darwin qui culmine à 2 469 m d'altitude. En Terre de Feu, les vents d’une extrême violence rendent la navigation périlleuse.

Les Yagans : le peuple disparu de la Terre de Feu

C’est aux Yagans, peuple autochtone aujourd’hui disparu, que la Terre de Feu doit son nom. Les recherches ethnologiques et archéologiques récentes en font les premiers habitants de ces îles du bout du monde. Quand Magellan arrive dans le détroit qui portera son nom en 1519, à la recherche d’un passage vers les Indes, il rencontre sur sa route les amérindiens Yagans qui allument du feu sur les rivages. Ce peuple nomade vit alors sur l’eau et habite le sud de la Terre de Feu et les rivages du canal de Beagle. Les feux qu’ils entretiennent sur leurs canots leur permettent de survivre au froid humide. On considère qu’ils sont arrivés jusqu’au cap Horn il y a environ 6000 ans. C’est alors un peuple de pécheurs au harpon qui vit sur ses canots. À terre, ils se nourrissent aussi de guanaco, le lama argentin. Thomas Bridge, un anthropologue américain a étudié leur langue et dénombré plus de 32000 mots, une richesse lexicale comparable au français. Mais l’arrivée des colons européens leur sera fatale. Leur nudité, leur petite taille et leurs corps peints font de ces indiens de véritables objets de foire, présentés en Europe dans des cages comme des animaux. En Terre de Feu, ils sont décimés par des maladies importées, notamment une épidémie de rougeole, que leur système immunitaire n’était pas en mesure de combattre. Surtout, les colons massacrèrent les troupeaux de guanacos, nourriture de base des Yagans. Et comme ces derniers se mirent à voler des moutons pour se nourrir, on les massacra aussi. Les éleveurs, dont certains possédaient des millions d’hectares, payaient les chasseurs une livre par paire d’oreille d’indien. En 1900, ils avaient déjà tous disparu de la Terre de Feu. Cette histoire sombre fait aujourd’hui l’objet d’études au Chili après des décennies d’omerta. De ces indiens, il ne nous reste que des photographies et quelques témoignages précieux d’ethnologues et le nom de cette Terre de Feu.

La circumnavigation de Magellan

Mais revenons à Magellan (1480-1521), le découvreur – européen – de la Terre de Feu. Comme le montre Michel Chandeigne dans son ouvrage de référence le Voyage de Magellan, le navigateur portugais est à l’origine du premier tour du monde. Après avoir participé à la conquête portugaise de la route des épices, il part de Séville le 10 août 1519 avec cinq navires et 237 hommes, franchit le détroit qui portera son nom et rejoint l'océan qu'il nomme « Pacifique ».

Explorations antarctiques en Terre de Feu

À la suite de Magellan, de nombreux navigateurs européens vont sillonner les détroits, passages, canaux et fjords de la Terre de Feu. En 1578, Sir Francis Drake accompagné de John Hawkins navigue au large du cap Horn et lui donne son nom à cause de ses eaux tumultueuses. Thomas Cavendish le franchit en 1587 pour effectuer son tour du monde. Jacques Gouin de Beauchêne en 1701 est le premier Français à franchir le cap Horn d'ouest en est. Il sera suivi par Louis Antoine de Bougainville en 1768 et Jean-François de La Pérouse en 1786. Le lieutenant de vaisseau James Cook, lors de sa première expédition, double le cap Horn entre le 16 et le 20 janvier 1769 dans d'excellentes conditions et atteint le Pacifique. Sa seconde expédition franchit de nouveau le cap Horn en passant par la Terre de Feu du 11 novembre au 24 décembre 1774. La liste est longue des grands navigateurs qui se sont aventurés au large de la Terre de Feu. Sans oublier les missions naturalistes et scientifiques des XIXe et XXe siècles, parmi lesquelles celle du Beagle, navire qui donna son nom au célèbre canal et à bord duquel a embarqué un certain… Charles Darwin, qui en reviendra avec une riche matière pour son ouvrage L’Origine des espèces.

La Terre de Feu et les courses modernes

Dernière escale des expéditions en Antarctique, la Terre de Feu continue de fasciner les navigateurs des grandes courses modernes autour du monde. Ces eaux et terres australes les attirent autant qu’ils les craignent. Le cap Horn, point le plus méridional de l'archipel de Terre de Feu, fait rêver. Dans les faits, un rocher ou plutôt une falaise haute de 425 m. Mais surtout, un point de légende sur les cartes marines où il est question de vents forts, de cinquantièmes hurlants, de soixantièmes stridents et d’icebergs. Pointe la plus australe du globe, il est « le Horn », tout simplement, pour ceux qui sont parvenus un jour à le dompter comme le navigateur François Gabart.

C'est depuis les années 1980 que le tourisme a pris son essor en Terre de Feu, véhiculant cette image de terre du bout du monde.  

Crédits photos © Kseniya Ragozina © Vlad Galenko © Galina Savina

Le glacier Aguila

Le glacier Aguila est un impressionnant glacier chilien qui se déverse dans le fjord Agostini et sépare en deux la cordillère de Darwin.

Terre de feu glacier Aguila

Ushuaia, ville la plus australe du monde

Ushuaïa se trouve du côté argentin sur la rive sud de la grande île de Terre de Feu en bordure du canal Beagle. La ville compte près de 60 000 habitants.

Ushuaia Terre de Feu

Le cap Horn

Ce promontoire qui sépare les océans Pacifique et Atlantique, les marins le surnomment « le cap redouté » ou « le cap dur ».

Terre de Feu cap Horn

Vous aimerez cette croisière

Croisière Patagonie chilienne
Croisière Patagonie chilienne
Amerique

Expéditions

Croisière Patagonie chilienne
  • Vol inclus
  • 15 jours / 12 nuits

Découvrez : Patagonie, Chili

Prochain départ :

24/10/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Octobre

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

7890 €

Rendez-vous en Terre de Feu

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.