« La croisière est la solution la plus agréable »

« La qualité de service et les escales sont extraordinaires »

Rivages du Monde prend à cœur de recueillir vos commentaires et avis après chaque croisière. Après 4 croisières effectuées avec Rivages du Monde, Marie Hascoet, ancienne responsable d’une agence de voyage aujourd’hui retraitée à Quimper, nous livre ici ses commentaires et impressions de voyages.

Pour commencer, comment avez-vous connu Rivages du Monde et quelles croisières avez-vous effectuées ?

Marie Hascoet : La première croisière que j’ai faite avec Rivages du Monde, c’était sur le Mékong il y a 7 ou 8 ans. J’avais beaucoup aimé d’ailleurs. Puis avec des amis nous sommes partis dans les fjords de Norvège, en mer Égée et la dernière croisière c’était en 2019 de Venise à Athènes.

J’ai connu Rivages du Monde pendant ma carrière professionnelle, nous avons du avoir une offre sur le Mékong à ce moment-là. Puis j’ai voulu partir avec ma fille en Asie. Je ne connaissais pas cette région et ne souhaitais pas faire un circuit en autocar car je déteste ça et en individuel c’était compliqué. Un professionnel m’a parlé des croisières sur le Mékong et c’est ainsi que je me suis lancée.

Quelles sont les raisons qui vous poussent à choisir la croisière comme mode de voyage ?

M. H. : À l’origine, j’avais un avis assez négatif sur les croisières. La première que j’ai effectuée, c’était il y a 15 ans aux Caraïbes. C’est là que j’ai découvert l’univers de la croisière, avec la vie à bord que j’ai adorée, le fait d’être en mer et bien sûr les escales. Mon avis a évolué car c’était très bien organisé. Depuis quelques années, j’ai une préférence pour les petits bateaux, depuis que j’ai découvert Rivages du Monde. La qualité de service, les escales sont extraordinaires. Tout cela a déclenché l’envie de refaire des croisières : une par an en général. La croisière est la solution la plus agréable. Tous les jours, on découvre des escales différentes. Les trajets jusqu’aux excursions sont très courts sans faire trop d’autocar. Et surtout on n’a pas a faire et défaire nos valises.

Vous qui avez travaillé dans une agence de voyage, quels sont les motivations et les freins à l’achat d’une croisière ?

M. H. : Quand je travaillais en agence, j’avais un grand plaisir à vendre des croisières. C’est la première qui est la plus difficile à vendre et je m’étais mis ce défi de proposer systématiquement une croisière à mes clients. On fidélisait énormément grâce aux croisières. J’ai aussi convaincu mes amis qui n'étaient jamais montés sur un navire de croisière. Ce sont les reportages sur les énormes bateaux avec le bruit autour de la piscine, les ambiances hyper festives qui rebutaient beaucoup de mes clients et mes amis. Or avec Rivages du Monde, ils se sont rendus compte que c’était comme vivre sur un hôtel flottant, où chacun est libre de faire ce qu’il veut avec le soir des spectacles extraordinaires qu’on avait beaucoup appréciés. Les conférenciers également ont plu. L’ambiance est calme à bord et vous avez une approche culturelle qui n'est pas rébarbative avec des excursions originales. La langue aussi est importante : tout le monde parle français à bord de vos bateaux. Enfin j’ajouterais que vous incluez les vols dans vos prestations ce qui est très rassurant : on est pris en charge dès l’aéroport et c’est très bien organisé.

Après ces croisières si diverses, préférez-vous les croisières maritimes ou fluviales ?

M. H. : Je préfère les croisières maritimes ! J’aime sentir que je suis sur un bateau. Alors que la plupart des gens préfèrent une mer d’huile, moi j’adore quand le bateau bouge ! Quand on est partis dans les fjords de Norvège, j’ai beaucoup aimé la traversée de Dunkerque jusqu’à Bergen et les jours de navigation sans voir la terre ne me dérangent pas du tout.

Quels souvenirs gardez-vous de votre croisière sur le Mékong ?

M. H. : Oh cette croisière sur le Mékong m’a vraiment marquée ! Je me souviens de l’escale à SaDec où on a revécu l’histoire de l’Amant de Margueritte Duras. Je me souviens des marchés, de l’accueil chaleureux des Vietnamiens, des centres artisanaux. J’ai été très marquée par Phnom Penh et la visite, dans un silence de cathédrale, du lycée S21 transformé en prison par les Khmers rouges. Nos guides, qui étaient frère et sœur, nous ont confié après la visite que leur famille avait été tuée dans ce lycée. Tout le bus pleurait : c’était un grand moment d’émotion.

Puis je rêvais de voir les temples d’Angkor : c’était incroyable. Et enfin le bateau, le Mékong Prestige, est magnifique ! Sur le pont supérieur, on avait l’impression d’être au cinéma avec ces paysages qui défilent devant nous.

Et de la Norvège, quels souvenirs gardez-vous ?

M. H. : Les fjords de Norvège, c’était un rêve pour moi et j’ai eu cette opportunité de partir sur l’Astoria. Comme le bateau était de petite taille, on se retrouvait toujours en première ligne pour accoster dans les ports sans avoir à utiliser une navette pour relier le bateau à la terre. Je me souviens de Bergen où il faisait un temps magnifique. Avec mes amis, nous nous sommes beaucoup promenés dans les villes et villages. On a pu voir le soleil de minuit parce qu’on est partis en juin. Bref, on a passé notre temps sur le pont : c’était génial !

Que pensez-vous de l’ambiance à bord des bateaux Rivages du Monde ?

M. H. : Ce qui est bien sur vos bateaux, c’est qu’on peut rencontrer les autres croisiéristes, échanger avec eux et même créer des amitiés. On se fait facilement des relations. J’ajouterai que les spectacles étaient grandioses : on n’en a manqué aucun ! Il se trouve également que la croisière avait lieu au moment de l’anniversaire de mes amis : ils en gardent un souvenir mémorable avec les serveurs qui apportaient leur gâteau en musique.

Qu’avez-vous pensé du personnel de Rivages du Monde ?

M. H. : Le service à table était impressionnant. Lors de notre première croisière sur le Mékong, j’étais avec des amis très exigeants et ils étaient enchantés, avaient un avis très positif. On est d’ailleurs tous repartis ensemble ensuite. Le personnel est vraiment super.

Si vous deviez refaire une croisière prochainement, repartiriez-vous avec Rivages du Monde ? Et où iriez-vous ?

M. H. : Justement mon groupe d’amis souhaite partir en croisière sur le Douro. Je voulais aussi découvrir le World Explorer pour partir notamment au Spitzberg. Un autre rêve serait de partir en Patagonie. Nous attendons la sortie de votre brochure pour nous décider. En attendant je regarde votre nouveau site Internet qui est tout beau ! Mais de toutes façons vous nous reverrez sur vos bateaux, nous n’attendons que cela !

Crédits photos © Marie Hascoet © F. Chavanon

Marie Hascoet

Jeune retraitée habitant à Quimper depuis 24 ans, Marie Hascoet était responsable d’une agence de voyage. Avec ses amis, elle a effectué quatre croisières avec Rivages du Monde.

Avis croisière commentaires Mékong Norvège

Vous aimerez cette croisière

Croisière Fjords de Norvège
Croisière Fjords de Norvège
Europe

Grand Nord

Croisière Fjords de Norvège
  • Transport inclus
  • 8 jours / 7 nuits

Découvrez : Norvège, MER DU NORD

Prochain départ :

23/05/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Mai
  • 2025 : Mai

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

4260 €

Croisière Au Fil du Mékong, de Saigon aux Temples d’Angkor
Croisière Au Fil du Mékong, de Saigon aux Temples d’Angkor
Asie

Routes culturelles

Croisière Au Fil du Mékong, de Saigon aux Temples d’Angkor
  • Transport inclus
  • 14 jours / 11 nuits

Découvrez : Vietnam , Cambodge, MEKONG

Prochain départ :

05/03/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Mars, Avril, Octobre, Novembre, Decembre
  • 2025 : Janvier, Fevrier, Mars, Avril, Septembre, Octobre, Novembre, Decembre

Voyagez à bord du :

R/V La Marguerite

R/V La Marguerite

À partir de

4290 €

Souvenirs de croisière : Mékong et Norvège

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.