Capelinhos : la naissance d’un volcan

 

Les Açores, un archipel volcanique

Au milieu de l’océan Atlantique, l’archipel des Açores est une terre de volcans. Les Açores sont en effet situées sur une branche latérale de la dorsale atlantique, à la jonction de trois plaques tectoniques majeures. Ce point chaud volcanique, en activité depuis sept millions d'années, a donné naissance à neuf îles qui s’étendent sur 480 km. Cet emplacement unique explique la présence de quelque 1500 volcans dont 13 stratovolcans. Le majestueux Pico, qui a connu 22 éruptions depuis 1500 ans, ou le tout jeune volcan de Capelinhos, qui a émergé en 1957, en sont les plus étonnants témoignages. Conséquence de ce volcanisme, les Açores composent un véritable jardin d’Eden aux terres fertiles.

Le volcan de Capelinhos aux Açores

Le volcan de Capelinhos - ou volcan des petites chapelles en français - forme un cap à l’extrémité occidentale de l'île de Faial aux Açores. Son cône volcanique érodé compose un paysage quasi lunaire dont les falaises plongent dans l'océan Atlantique. Ce volcan est né d'une éruption qui dura plus d’un an. C’est d’ailleurs la seule et unique éruption de ce volcan. Elle commence par un épisode sismique en mai 1957 alors que l’éruption proprement dite, d’abord sous-marine près des îlots de Capelinhos, s’est déroulée de septembre 1957 à octobre 1958. De violentes explosions ont formé une petite île puis l’accumulation de cendres et les coulées de lave ont donné naissance à une presqu’île reliant le volcan à la terre. L’archipel des Açores s’est ainsi agrandi de 2,4 km².

Cette zone protégée abrite aujourd’hui une végétation côtière originale et des colonies de sternes pierregarin. En se rendant près du volcan, on croise l’ancien phare miraculeusement épargné mais désormais loin du cap et quelques maisons détruites par l’éruption qui accentuent le caractère dramatique de ce paysage véritablement unique aux Açores.

Histoire d’une éruption

Le 27 septembre 1957 à l’aube, un baleinier qui pêchait au large de l’île de Faial observe d’étranges remous à la surface de l'océan à quelques 800 m du rivage. Ces bulles constituées de gaz annoncent la première explosion qui se produit à 8h du matin en libérant un gigantesque panache volcanique. La zone de remous s'agrandit et à la fin de la journée, la colonne volcanique monte déjà à 4 km d'altitude. Les explosions se multiplient dans les jours suivants et le matériel volcanique éjecté s'accumule jusqu’à créer le 29 octobre une petite île en forme de fer à cheval, baptisée l’île Neuve. En novembre, d'autres explosions donnent naissance à une seconde île qui fusionne avec la première et se rattache enfin à l'île principale de Faial. Le 16 décembre, des coulées de lave basaltique apparaissent sous les yeux de nombreux scientifiques - dont Haroun Tazieff - venus du monde entier pour assister à ce rare spectacle. Les cendres volcaniques qui retombent sur l’île de Faial détruisent la végétation et recouvrent maisons, routes et cultures. Une véritable désolation à laquelle s’ajoutent l’odeur de soufre et les tremblements du sol. Début 1958, l'activité sous-marine se poursuit et l'éruption se rapproche de l'ancien rivage ce qui consolide la réunion entre le volcan et l’île. En mai, l'éruption devient strombolienne avec l’émission de lapillis et la formation d’un lac de lave dans la nuit du 12. C'est au cours de cette terrible nuit qu'un séisme plus puissant que les autres secoue l'île de Faial où de nombreuses maisons s'effondrent. Une faille de 2 m apparaît alors ! Grâce à l'évacuation préventive de la population, ce séisme ne fera aucune victime. S’ensuivront encore des coulées de lave qui façonnent peu à peu le cône volcanique encore visible aujourd’hui. L'éruption se termine le 24 octobre 1958. Depuis, le refroidissement et l'érosion du volcan lui ont fait perdre la moitié de sa superficie.

Ce tout jeune volcan de Capelinhos, auquel nos croisières de Madère aux Açores consacrent une excursion, permet de saisir l’intensité et la vivacité de l’activité volcanique de l’archipel des Açores.

Crédits photos © Zodebala © Emma Jones © Mathias Rhode

L’ancien phare

Près du volcan, l’ancien phare miraculeusement épargné se situe désormais loin du cap.

Volcan Açores phare

Vous aimerez cette croisière

Croisière Madère et l'archipel des Açores
Croisière Madère et l'archipel des Açores
Europe

Routes culturelles

Croisière Madère et l'archipel des Açores
  • Vol inclus
  • 10 jours / 9 nuits

Découvrez : Portugal, Madère, Açores, ATLANTIQUE

Prochain départ :

20/04/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Avril

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

3870 €

Capelinhos : la naissance d’un volcan aux Açores

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.