Agra, la ville du Taj Mahal

 

Capitale éphémère de l’empire moghol, Agra est l’une des destinations les plus prisées des voyageurs en Inde. Il faut dire que la ville fondée en 1501 par le sultan de Delhi, Sikandar Lodi, abrite le monument indien le plus célèbre : le Taj Mahal. La ville connaît son apogée du milieu du XVIe siècle au milieu du XVIIe siècle et compte deux édifices classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Taj Mahal et le Fort rouge d’Agra.

Agra ou l’histoire de l’Inde moghole

Si le Mahabharata, la grande épopée de la mythologie hindoue, évoque déjà Agra en Inde, ce n’est qu’à partir du XVIe siècle que la ville prend de l’importance lorsque Babur Lodi, le premier sultan sunnite de la dynastie Lodi, conquiert le nord de l’Inde et construit le premier jardin moghol à Agra, le long de la rivière Yamuna. En 1504, son fils, le sultan Sikandar Lodi, installe sa cour à Agra et entame une politique de centralisation et de conquête du sud de l’Inde. Grand amateur d’art et lui-même poète, il accueille à Agra de nombreux artistes. La ville connaît alors son apogée sous les règnes de ses successeurs, les sultans moghols Akbar, Jahangir et Shah Jahan. Ces derniers feront construire notamment le Taj Mahal et le Fort rouge, deux sites aujourd’hui inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville fastueuse attire alors marchands, artistes et scientifiques du monde entier. Agra perd son statut de capitale en 1649 et devient britannique en 1803, ces derniers faisant de Calcutta leur capitale. Depuis l’indépendance, Agra se situe dans l’État de l’Uttar Pradesh, le plus peuplé de l’Inde.

Le Fort rouge d’Agra

Classé depuis 1983 au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Fort rouge d'Agra, également appelé le palais-fort de Shahjahanabad, est le plus grand fort de l'Inde avec une superficie totale de 38 hectares. C’est au sultan Akbar que l’on doit sa construction en 1558, sur les ruines d’un fort préexistant afin d’en faire le palais résidentiel de son fils Jahangir. Gigantesque avec ses murs d’enceinte en grès rouge de 21 mètres de hauteur et longs de 2,5 kilomètres, cette citadelle qui mêle les styles hindou et persan, nécessitera huit années de travaux et 4000 ouvriers. À l’intérieur de son enceinte, le Fort rouge abrite des palais, des jardins, des cours, des mosquées, des galeries et des salles d’apparat qui rivalisent tous de beauté, de luxe, de marbre et de pierres précieuses.

Le Taj Mahal

Véritable chef-d’œuvre de l’art moghol classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Taj Mahal est l’un des édifices les plus connus de l’Inde qui attire à Agra trois millions de visiteurs par an. Monument funéraire musulman en terre hindoue, le Taj Mahal a été bâti entre 1631 et 1653 par près de 20 000 artisans - maçons, marbriers, mosaïstes, sculpteurs, peintres et calligraphes venus de l’ensemble de l’empire - en hommage à l’épouse défunte du sultan moghol Shah Jahan. Après le décès de son épouse favorite, Mumtaz Mahal, qui le suivait lors de sa campagne militaire de conquête de l’Inde du sud, le sultan, éperdu de chagrin et inconsolable, bâtit ce monument à la gloire de leur amour, sur les rives de la rivière Yamuna, au cœur d’un immense jardin moghol.

Au-delà de l’histoire d’amour, le Taj Mahal s’affirme comme la joyau de l’architecture indo-islamique jouant entre les pleins et les vides, les arcs et les coupoles, le marbre blanc contrastant avec la polychromie changeante au gré de la lumière, les ombres et les reflets sur les plans d’eau. La finesse des décors, des sculptures et les incrustations de pierres précieuses dessinant des motifs floraux rajoutent à la beauté du lieu. La perspective et la profondeur sont mis en scène par la position de la tombe surélevée, qui n’est pas au centre, mais à une extrémité du jardin et entourée de quatre minarets. Enfin la symétrie parfaite du Taj Mahal est un modèle d’équilibre depuis la majestueuse porte principale.

Crédits photos © Roop Dey © Ram Kripal © Travel View © Dmitry Rukhlenko

Le Taj Mahal

Ce mausolée funéraire, certainement l’un des monuments les plus célèbres du monde, a été construit en marbre blanc entre 1631 et 1648 en hommage à l’épouse défunte du sultan moghol Shah Jahan. Situé à Agra, le Taj Mahal est considéré comme le plus parfait exemple d’architecture musulmane en Inde.

Le Taj Mahal Agra Inde

Le Fort rouge d’Agra

À proximité du Taj Mahal, le Fort rouge d'Agra est le plus grand fort de l’Inde. Cette immense citadelle moghole du XVIIe siècle construite en grès rouge abrite des palais féeriques, deux mosquées et de somptueuses salles d’audience.

Le Fort rouge d’Agra

Vous aimerez cette croisière

Croisière l'Inde sacrée de Calcutta à Bénarès
Croisière l'Inde sacrée de Calcutta à Bénarès
Asie

Exclusives

Croisière l'Inde sacrée de Calcutta à Bénarès
  • Vol inclus
  • 14 jours / 12 nuits

Découvrez : Inde, GANGE-HOOGHLY

Prochain départ :

18/03/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Mars

Voyagez à bord du :

R/V Rajmahal

R/V Rajmahal

À partir de

5890 €

Visiter Agra en Inde

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.