Que visiter à Curaçao ?

 

Curaçao, une île néerlandaise aux Antilles

On la connaît surtout pour son célèbre alcool bleu. Et pourtant Curaçao a bien plus à offrir ! Véritable paradis sous les tropiques aux nombreux parcs nationaux et plages paradisiaques sur la mer des Caraïbes, Curaçao fait partie des îles ABC (Aruba, Bonaire et Curaçao), également connues comme les Antilles néerlandaises. Assez plate, l’île de Curaçao culmine au mont Christoffelberg à 375 mètres d’altitude à peine. Elle est constituée d’une savane semi-aride couverte de succulentes comme les cactus. Sauvage et rocheuse, la côte nord-est de Curaçao est balayée par le vent et les vagues, alors que la côte sud-ouest regorge de plages de sable blanc et de lagons abrités.

Curaçao se distingue par son histoire atypique, colonisée tour à tour par les Espagnols, les Britanniques puis les Hollandais. Ces influences métissées se retrouvent dans son architecture, sa musique et sa population qui mélange allègrement les différentes langues.

Mais c’est la capitale, Willemstad, qui est la véritable attraction de Curaçao avec ses deux quartiers posés de part et d’autre d’une baie et reliés par un pont flottant. Les bâtiments colorés présentent un curieux mélange de style caribéen et hollandais et ont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La tumultueuse histoire de Curaçao

Les Amérindiens Arawak, venus du Venezuela tout proche, sont les premiers habitants connus de Curaçao, malheureusement décimés lors de la conquête espagnole de l’île à partir de 1499. Dépourvue de métaux précieux et de richesses agricoles, Curaçao est jugée « île inutile » par la couronne espagnole et les Hollandais, par l’entremise de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales, s’en emparent en 1634. Ils fondent alors le port de Willemstad qui devient rapidement une base pour les corsaires hollandais et une plaque tournante du commerce des esclaves revendus dans toute la Caraïbe et l’Amérique du Sud. De ce mélange de populations africaine, amérindienne, espagnole et hollandaise nait le papiamento, langue largement parlée aujourd’hui à Curaçao. En 1652, la Compagnie des Indes occidentales autorise les Juifs à s’installer sur l’île, rejoints en 1685 par les Juifs expulsés des Antilles françaises qui importent sur l’île la technique de fabrication du breuvage de cacao. Avec un nombre croissant de négociants et d'armateurs juifs, Curaçao devient l'épicentre de l'histoire des Juifs aux Caraïbes. L’île profite du commerce du cacao vers l’Europe pour s’enrichir. Au XIXe siècle, Curaçao est occupée pendant de courtes périodes par les Britanniques et les Français, contribuant à enrichir l’île d'un point de vue linguistique et culturel. L’abolition de l’esclavage aux Pays-Bas en 1863 ruine Curaçao et nombre de ses habitants émigrent dans les îles voisines. Mais en 1914, du pétrole est découvert au Venezuela et une importante raffinerie est construite sur Curaçao en 1918. C’est cette activité de raffinage et le tourisme qui ont fait la richesse de Curaçao jusqu’à nos jours. Depuis 2008, l’île est devenue un pays indépendant au sein du Royaume des Pays-Bas.

La communauté juive de Willemstad

En parcourant les rues de Willemstad, on ne peut que remarquer l’importance de la communauté juive et son influence sur la ville. L’histoire débute en Espagne lorsqu’après la Reconquista, les Juifs séfarades ont dû fuir ou se convertir au catholicisme, convertis qui n’échappent pas aux poursuites de l’Inquisition. Beaucoup se réfugient à Amsterdam où régnait alors une relative liberté religieuse. La colonisation de Curaçao par les Pays-Bas a incité Samuel Cohen à s’y installer en 1634, rejoint par plusieurs groupes de colons juifs portugais au XVIIe siècle. Ces derniers s’installent à Willemstad où ils pratiquent le négoce entre Amsterdam et les Caraïbes et construisent en 1730 la synagogue Israël-Emanuel, la plus ancienne des Amériques. Parmi les descendants illustres de ces émigrés juifs de Curaçao, citons Edgar Senior qui dirigeait une pharmacie où il a commencé à produire la liqueur Senior Curaçao. Aujourd’hui cette présence juive multiséculaire se retrouve dans la langue, le nom des rues et les édifices dans toute l’île de Curaçao.

Pour préparer votre visite à Curaçao, voici quelques-uns de nos lieux favoris depuis la visite de la ville de Willemstad et son musée jusqu’au parc national de Shete Boka en passant par l’indispensable distillerie de curaçao, Chocolobo.  

Crédits photos © Kura Hulanda museum © Kas Di Pali Mashi © Chocolobo © Peter de Kievith © Dheusel © Elvirkin © Gail Johnson © SC Stock © Nature Pics Films © Carmen © GGfoto

1. Se balader dans le centre historique de Willemstad

Le centre historique de la capitale de Curaçao, Willemstad, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Son architecture hollandaise, ses bâtiments aux couleurs pastel et aux façades richement décorées, en font un lieu atypique dans les Antilles. La ville est coupée en deux par une voie navigable et reliée par un pont flottant. De l’autre côté, dans le quartier de Punda, le fort Amsterdam construit en 1635 abrite aujourd'hui la résidence des gouverneurs. Ne manquez pas une balade sur les quais et la fameuse Handelskade, le lieu le plus photogénique de la ville !

centre historique Curaçao Willemstad

2. Flâner au marché flottant

En longeant la Handelskade, le visiteur parvient au marché flottant où des marchands vénézuéliens viennent en bateau proposer leurs produits. Des étals de poissons, de fruits, de légumes mais aussi des biscuits, des chocolats ou d’autres spécialités vénézuéliennes... avis aux gourmands !

Curaçao marché flottant

3. Flotter sur le pont Queen Emma

Ce pont flottant traverse la baie de Santa Anna et relie les deux principaux quartiers de Willemstad. Soutenu par 16 bateaux pontons, son tablier peut se relever pour permettre le passage des navires. Un spectacle à contempler depuis les quais sur une terrasse de café !

Curaçao pont Queen Emma

4. Visiter les musées de Curaçao

Ouvert en 1948, le musée de Curaçao abrite une collection d’art contemporain et des œuvres d’artistes locaux ainsi qu’une reconstitution de la vie sur l’île au milieu du XIXe siècle. Non loin, le musée Kura Hulanda s’intéresse plus particulièrement à l’histoire de l’esclavage qui a façonné le visage du Curaçao.

musées de Curaçao

5. S’étonner devant la synagogue de Willemstad

Qui aurait cru que la plus ancienne synagogue des Amériques se trouve sur l’île de Curaçao ? Visiter la synagogue Israël-Emanuel permet de comprendre l’histoire du peuplement juif de l’île. L’intérieur est magnifique avec son sol de sable.

synagogue de Willemstad

6. Déguster la liqueur de curaçao

La distillerie de curaçao Landhuis Chobolobo est située dans une demeure coloniale hollandaise du XIXe siècle. Une visite suivie d’une dégustation permettra d’en apprendre davantage sur la célèbre liqueur bleue de Curaçao, produit phare de l’île.

distillerie de curaçao Landhuis Chobolobo

7. Découvrir les traditions de Curaçao

C’est une maison traditionnelle en pisé qui abrite le musée Kas di Pal'i Maishi. Ce lieu charmant présente des objets ménagers typiques qui permettent de découvrir les coutumes et traditions de la population rurale afro-curaçaoaise depuis le début de l’esclavage jusqu’aux années 1950.

musée Kas di Pal'i Maishi Curaçao

8. Découvrir la nature sauvage

Le parc national de Shete Boka couvre environ 10 km de la côte sauvage du nord de l’île : sept anses où les vagues viennent percuter les rochers avec fracas. Un sentier de randonnée permet de longer la côte parsemée de grottes et d’apercevoir la faune locale, notamment des iguanes et des tortues.

parc national de Shete Boka Curaçao

Vous aimerez cette croisière

Croisière Curaçao, Aruba, Colombie et Panama
Croisière Curaçao, Aruba, Colombie et Panama
Amerique

Routes culturelles

Croisière Curaçao, Aruba, Colombie et Panama
  • Vol inclus
  • 11 jours / 9 nuits

Découvrez : Curaçao, Aruba, Colombie, Panama , MER DES CARAIBES

Prochain départ :

30/09/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Septembre

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

5420 €

Curaçao

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.