Visiter Isafjordur et son fjord

 

Au nord-ouest de l’Islande, Isafjordur s'est historiquement développée sur un banc de sable au milieu d’un golfe qui donne sur l’imposant fjord Isafjardardjup. Avec ses 2 745 habitants, c'est la ville la plus peuplée de la péninsule des Vestfirdir, « les Fjords de l’Ouest ». Cet abri naturel au cœur d’un site splendide a permis le développement d’une vie économique et culturelle depuis plusieurs siècles.

Isafjordur : un peu d’histoire

La légende raconte qu’Isafjordur aurait été fondée par un guerrier viking au IXe siècle. Mais ce n’est qu’au XVIe siècle que ce village prend son essor avec l’établissement d’un comptoir de marchands étrangers. En 1786, le Danemark (qui possède alors l’Islande) octroie le statut de ville à Isafjordur qui se développe rapidement, grâce à son port de pêche et de commerce et notamment à l'essor de l'industrie de la crevette en Islande. La ville possédait à cette époque l’une des plus grandes pêcheries d'Islande. Mais au tournant des années 1990, avec la diminution des ressources halieutiques et l’instauration de restrictions, les grands chalutiers ont été remplacés par des petits navires de pêche et la ville a perdu près d’un quart de sa population. Tournée aujourd’hui vers le tourisme et l’industrie de la haute technologie, Isafjordur conserve son dynamisme urbain, son école de musique, son hôpital, un centre culturel, quelques musées et depuis mars 2005, un centre universitaire, le seul de la région.

Que visiter à Isafjordur ?

Le petit centre historique d’Isafjordur possède de beaux exemples de bâtiments colorés en bois et fer blanc construits au milieu du XVIIIe siècle par des marchands étrangers. Au sud du centre-ville, l’office du tourisme prend place dans une vieille maison d’architecte de 1907 aux étonnantes tourelles.

Construit en 1785, l’ancien atelier de salage, la Turnhus, accueille désormais le musée maritime d’Isafjordur. Objets et vêtements des marins de la région côtoient treize embarcations historiques.

Sur le vieux port d'Isafjordur, dans l’une des plus anciennes maisons de la ville construite en 1734, le musée du Patrimoine des Fjords de l'Ouest propose une exposition documentaire sur la vie dans les fjords de l’ouest. Objets marins, anciens journaux, harpons de baleiniers… témoignent de l’histoire, de la culture et de l’économie dans cette région reculée de l’Islande.

L’Isafjardardjup, le fjord profond et glacé

Situé à quelques kilomètres au sud du cercle polaire, l’Isafjardardjup baigne la ville d’Isafjordur. Littéralement « le fjord profond et glacé » possède un climat polaire et ses sommets restent enneigés même en été. S'avançant de 120 km à l'intérieur des terres, il se ramifie en de nombreux fjords, golfes et baies. Parsemé d’îles comme celle de Vigur, ce fjord abrite une faune polaire très riche, des phoques et de nombreux oiseaux comme la sterne arctique.  

Vigur et ses colonies d’oiseaux marins

Située dans l’Isafjardardjup, à 30 minutes en bateau d’Isafjordur, Vigur est une ile verdoyante et sauvage, un véritable coin de paradis pour les ornithologues : une excursion incontournable pour tous les amoureux des oiseaux. Du printemps jusqu’au début de l’été, c’est le moment idéal pour y observer les fameux macareux moines, l’oiseau symbole islandais. Le nombre d’oiseaux qui viennent pour y faire leur nid est impressionnant : sternes arctiques, macareux moines, hirondelles, guillemots à miroir, canards eiders… La flore n’est pas en reste qui voit éclore l’été sur ces terres volcaniques des gentianes, silènes uniflores et angéliques qui ouvrent leur superbe parasol.

Outre sa magnifique vie aviaire, l’île est occupée depuis 1884 par une même famille de fermiers - descendante du jeune prêtre qui construisit à cette date la maison qu’ils occupent encore - dont les trois générations tirent leur subsistance du tourisme et de la collecte de duvet d’eider. Autrefois, en été, on transportait en barque les moutons sur le continent pour ne pas déranger la nidification du précieux canard. La famille conserve avec soin ce bateau à huit rames vieux de 200 ans.

Crédits photos : © Subtik © Gestur Gislason © Mino21 © Dani3315 © Robert Neumann © Be Free

L’église d'Isafjordur

Afin de remplacer l'ancienne église du XIXe siècle détruite lors d'un incendie en juillet 1987, la construction de cette église, qui figure les vagues de la mer, a débuté en 1992. Elle a été inaugurée en 1995 et dédiée au jour de l'Ascension.

L’église d'Isafjordur

Les vieilles demeures d’Isafjordur

En Islande, la plus importante collection de maisons construites en bois et fer blanc se situe dans le centre historique d’Isafjordur. Elles appartenaient principalement à des commerçants étrangers de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Aujourd’hui l’une abrite un musée maritime, et la plus ancienne, construite en 1734, le musée du Patrimoine des Fjords de l'Ouest.

Les vieilles maisons d’Isafjordur

Sortir en kayak sur l’Isafjardardjup

Les eaux tranquilles de ce bras de mer permettent de le parcourir en kayak et d’observer eiders, macareux et une riche faune marine.

Sortie en kayak Isafjordur

Vigur, l’île aux oiseaux

Longue de 2 km pour 400 m de large, l’île de Vigur tire son nom de sa forme allongée qui évoque un harpon. Ici le temps semble suspendu. On peut y voir le dernier moulin à vent d’Islande construit en 1840. Un détour par le plus petit bureau de poste d’Europe permettra d’envoyer un souvenir de cette promenade inoubliable en pleine nature.

Vigur Isafjordur

Vous aimerez cette croisière

Croisière Incroyable Islande, îles Féroé et Shetland
Croisière Incroyable Islande, îles Féroé et Shetland
Europe

Grand Nord

Croisière Incroyable Islande, îles Féroé et Shetland
  • Vol inclus
  • 10 jours / 9 nuits

Découvrez : Islande, ARCTIQUE

Prochain départ :

28/07/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Juillet

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

7640 €

Isafjordur

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.