Beagle, un canal entre deux océans

« Le plus beau contraste jamais vu entre mer et glace »  - Charles Darwin durant sa navigation à bord du navire Le Beagle dans le détroit qui deviendra le canal de Beagle.

Entre les océans Pacifique et Atlantique, entre l’Argentine et le Chili, le canal de Beagle forme un détroit qui s'étend d'est en ouest sur 240 km de long et relie les deux océans. La rive nord est argentine alors que la rive sud est chilienne. Ce bras de mer coupe la Terre de Feu en deux : la grande île au nord et un archipel formé d’une multitude de petites îles au sud.

Le Beagle, un navire d’expédition britannique

Le canal de Beagle a été baptisé du nom d’un navire britannique, le HMS Beagle, qui réalisa entre 1826 et 1836 deux expéditions le long des côtes de la Terre de Feu. Après le suicide du commandant de la première expédition, le capitaine Robert FitzRoy se voit chargé de missions hydrographiques et cartographiques dans la région. Avec lui il emmène à son bord le célèbre naturaliste Charles Darwin. Observant la faune et la flore, collectant pour les musées londoniens d'innombrables pièces de collection dans des domaines aussi variés que la géologie, la paléontologie, la botanique, la zoologie et l’anthropologie, il élaborera sa théorie de l’évolution suite à ce voyage.

Un peu de géographie

Canal, détroit ou bras de mer ? Le canal de Beagle est à proprement parler un détroit en ce sens qu’il est un bras de mer séparant deux terres de l’archipel de la Terre de Feu entre la grande île et les îles Hoste et Navarino au sud. Sa longueur de 240 kilomètres, particulièrement rare pour un détroit, explique qu’on le nomme plutôt un canal. Il fait partie d’un large ensemble de chenaux intriqués qui entourent les innombrables îles de l’archipel de la Terre de Feu : on le nomme également chenal fuégien. Sa largeur minimale est de 1,5 kilomètre et on considère que les eaux de l’Atlantique et du Pacifique se rejoignent au méridien du cap Horn, soit 67° 17′ de longitude ouest.

Peu peuplées, les rives du canal de Beagle accueillent une seule ville, Ushuaïa (60 000 habitants) en Argentine et le beaucoup plus modeste Puerto Williams (2000 habitants) au Chili.

Le canal Beagle : un cimetière de bateaux

Même s’il est navigable sur toute sa longueur, peu de bateaux l’empruntent et préfèrent le passage de Drake au sud ou le détroit de Magellan au nord. Il faut dire que le canal de Beagle est tristement célèbre pour le nombre de naufrages qui ont eu lieu sur son parcours. Quelques épaves sont encore visibles comme celle du Logos, navire danois transformé en bibliothèque flottante par une mission chrétienne. Ses 139 passagers se sont échoués sur un banc rocheux le 4 janvier 1988, heureusement sans aucune victime.

Le conflit de Beagle

Parmi le chapelet d’îles qui jouxtent le canal de Beagle, quelques-unes ont longtemps été la cause d’un conflit territorial entre le Chili et l'Argentine. Depuis 1901 et la première cartographie argentine de la région, des îlots isolés argentins situés à l’embouchure orientale du canal de Beagle sont revendiqués par le Chili pour leur position stratégique. En 1978, la junte militaire au pouvoir à Buenos Aires réactive le conflit et il faudra une médiation du pape Jean-Paul II pour éviter une guerre et aboutir à la signature du traité de paix et d'amitié du 29 novembre 1984 qui accorde finalement la souveraineté au Chili.

Naviguer sur le canal de Beagle

Peu fréquenté, le canal de Beagle offre une extraordinaire navigation sur ses eaux gris vert entre glaciers et îles rocheuses. Ces paysages impressionnants sont jalonnés de petits fjords au fond desquels les glaciers achèvent leur course. La magnifique baie d’Ushuaia et son phare des Eclaireurs mis en service en 1920 est souvent le point de départ d’une navigation dans le canal de Beagle à la rencontre d’une incroyable faune marine : lions de mer, cormorans, manchots de Magellan, albatros à sourcils noirs, pétrels géants, sternes d’Amérique du Sud… Au coucher du soleil, les montagnes se parent alors de couleurs ocres créant des ambiances véritablement féériques.

Crédit photos © Marcelo © Sun Singer © Neurobite © Tamme

L’Avenue des Glaciers

L’Avenue des Glaciers se situe au nord-ouest du canal de Beagle dans sa partie chilienne et fait partie intégrante du parc Alberto de Agostini. Ce passage du détroit de Beagle a été ainsi renommé car durant une petite heure de navigation quatre gigantesques glaciers viennent finir leur course dans les eaux du canal. Ils portent tous des noms de pays européens - France, Italie, Hollande et Allemagne - en hommage aux missions d’exploration qui les ont cartographiés au XIXe siècle.

L’Avenue des Glaciers canal de Beagle

Ushuaia

La baie d'Ushuaia baigne dans les eaux du canal de Beagle. Ville la plus australe du monde, Ushuaïa se trouve du côté argentin du canal, sur la rive sud de la grande île de Terre de Feu. La ville compte près de 60 000 habitants.

Ushuaia canal de Beagle

La faune marine du canal de Beagle

Une navigation sur le canal de Beagle permet d’observer une incroyable faune marine : lions de mer, cormorans, manchots de Magellan, albatros à sourcils noirs, pétrels géants, sternes d’Amérique du Sud…

La faune marine du canal de Beagle

Vous aimerez cette croisière

Croisière Patagonie chilienne
Croisière Patagonie chilienne
Amerique

Expéditions

Croisière Patagonie chilienne
  • Vol inclus
  • 15 jours / 12 nuits

Découvrez : Patagonie, Chili

Prochain départ :

24/10/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Octobre

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

12070 €

Naviguer sur le canal de Beagle

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.