Définition : qu’est-ce qu’une écluse ?

 

Définir ce qu’est une écluse paraît évident tant ces ouvrages d’art hydraulique façonnent les paysages de nos rivières et de nos canaux au même titre que les ponts. Certains d’entre nous ont peut-être déjà navigué sur des fleuves ou des cours d’eau et se souviennent des manœuvres parfois difficiles pour franchir ces écluses. Il fallait viser juste et à la bonne vitesse ! Le passage d’une écluse est toujours un moment fort, amusant, instructif et parfois impressionnant d’une navigation fluviale.

Discuter avec l’éclusier est aussi l’occasion d’échanger et d’en apprendre davantage sur le fonctionnement et l’histoire de ces indispensables aménagements. Car l’écluse permet aux bateaux de naviguer malgré les dénivelés.  

Une écluse : définition

Ce système hydraulique de franchissement se caractérise par un espace délimité de portes qui retiennent ou relâchent l’eau, autrement dit c’est un sas à l’intérieur duquel monte ou descend le niveau d’eau, un ascenseur pour bateaux. Une définition des termes techniques qui s’appliquent aux écluses est utile. On parle de biefs pour nommer les sections de canal qui encadrent une écluse : il existe donc un bief aval et un bief amont. On parle de vantaux pour désigner les portes et de ventelles pour les vannes. Les rives droite et gauche, les plateaux, surplombent les parois latérales de l’écluse que l’on nomme des bajoyers équipés de bollards ou protections pour l’amarrage. Le radier désigne le fond de l’écluse et les tunnels de fuite permettent de la vidanger ou la remplir. Voilà pour les définitions et le lexique propre aux écluses. Souvent les écluses modernes sont couplées à un barrage et à une centrale hydroélectrique.

Petite histoire des écluses

Aujourd’hui les écluses nous paraissent une évidence. Et pourtant jusqu’à la Renaissance, la navigation fluviale était difficile et semée d’obstacle. Durant l’Antiquité, les bateaux franchissaient les dénivelés à l’aide de plans inclinés qui demandaient énormément de temps et d’efforts. C’est en Chine, en 984, qu’est attestée la première écluse si l’on s’en tient à notre définition. Située sur le Grand Canal, la plus ancienne voie fluviale artificielle du monde reliant Pékin à Hangzhou, cette écluse à sas fermée par deux portes a remplacé un plan incliné de 75 m de long.  

En Europe, c’est au début du Moyen Âge qu’apparaissent les premières ébauches d’écluses : en réalité des bassins encadrés de pertuis où des chevaux et cordages étaient nécessaires pour passer d’aval en amont. Le terme écluse apparaît d’ailleurs en français sous la forme « escluse » au XIe siècle. La première véritable écluse à sas, avec doubles portes en bois non busquée, est construite aux Pays-Bas à Spaarndam à l'initiative de Florent V de Hollande en 1285. Ce sont les Italiens qui parachèvent l’aménagement des écluses en y intégrant les premières portes busquées, c’est-à-dire convexes. La légende veut que ce soit Léonard de Vinci lui-même qui ait inventé cette nouvelle technique après de nombreuses recherches et croquis qui nous sont parvenus. Une dernière évolution - l’introduction des vannes cylindriques - permet aux navires de franchir des dénivelés supérieurs à 4 m.

Grâce à ces inventions, le transport fluvial connait alors un formidable essor en Europe. Nombre de canaux sont construits qui accélèrent les échanges commerciaux. Un âge d’or qui tend désormais à disparaître, comme le métier d’éclusier, essentiel pour actionner les vannes, mais de plus en plus rare. Aujourd’hui ce sont surtout les touristes, plaisanciers et croisiéristes, qui plébiscitent la navigation fluviale et admirent ces ouvrages d’art que sont les écluses.

Au-delà de la définition, voici nos trois écluses coup de cœur pour illustrer la beauté mais aussi le travail et parfois le gigantisme que représente une écluse : l’écluse de Carrapatelo sur le Douro, le canal de Panama et l’écluse du canal Moskova-Volga.

Crédits photos © Daniel Righi © Alex Mazurov © Tom Dowd © Galinasavina © Gian

Écluse de Carrapatelo sur le Douro

Le barrage de Carrapatelo sur le Douro et son écluse d’une longueur de 90m et d’une dénivellation de 36m. C'est l’écluse verticale la plus haute d’Europe.

Écluse de Carrapatelo définition

Les écluses du canal de Panama

Traversant l’isthme de Panama, ce canal de 77 km est un exploit technique du début du XXe siècle élargi en 2016. Les navires passent par 3 écluses : Miraflores, Pedro Miguel et Gatun pour surmonter une différence de hauteur d'environ 26 m.

définition écluse canal de panama

Le canal Moskova-Volga

Exploit technique, ce canal de 128 km de long a nécessité seulement 5 années de construction - grâce au travail forcé de prisonniers - de 1932 à 1937 et 200 millions de m3 de béton. Avec ses écluses gigantesques et ouvragées dans le plus pur style soviétique, il raccourcit considérablement le parcours Moscou Saint-Pétersbourg et fait de Moscou un port stratégique relié aux 5 mers : mer Caspienne, mer Noire et d’Azov, Baltique et mer Blanche.

définition écluse canal Moskova-Volga

Vous aimerez cette croisière

Croisière L'Or du Douro
Croisière L'Or du Douro
Europe

Routes culturelles

Croisière L'Or du Douro
  • Vol inclus
  • 8 jours / 7 nuits

Découvrez : Portugal, Douro, DOURO

Prochain départ :

14/04/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Avril, Mai, Juin, Juillet, Aout, Septembre, Octobre, Novembre
  • 2025 : Mars, Avril, Mai, Juin, Juillet, Aout, Septembre, Octobre, Novembre

Voyagez à bord du :

Queen Isabel

Queen Isabel

À partir de

2190 €

Définition : qu’est-ce qu’une écluse ?

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.