Top 5 à faire à Valparaiso au Chili

Valparaiso, la « vallée du paradis » chilien

 

Premier port du Chili, Valparaíso est une destination mythique, escale incontournable des cap-horniers et des navires de commerce jusqu’à l’ouverture du canal de Panama. Une baie légendaire chantée par les poètes comme Pablo Neruda, un amphithéâtre de collines plongeant dans l’océan, des maisons multicolores qui dessinent un véritable arc-en-ciel urbain, des escaliers typiques et des funiculaires bringuebalants remontant un labyrinthe de ruelles pentues et des panoramas époustouflants, voilà le tableau qui compose le charme bohème, un peu suranné et joliment abîmé de celle qu’on surnomme la « perle du Pacifique ». Le centre historique de Valparaiso conserve sa belle architecture coloniale qui lui vaut d’être classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Valparaiso, une topographie unique au monde

Valparaiso, c’est plusieurs villes dans une même ville. Géographiquement, ce grand port du Chili forme une baie qu’entoure un grand amphithéâtre naturel composé de 45 collines, les « cerros », sur lesquelles vit la majorité de la population. Il y a d’abord la ville basse, plane, où se trouve le port, les grandes avenues bouillonnantes d’activité, le Congrès National du Chili, la place Victoria, la vieille cathédrale et le marché central. Et puis il y a les collines. Une zone vallonnée et labyrinthique où chaque cerro possède son atmosphère, sa vie de quartier et son architecture propres. Certains sont très pauvres avec des maisons en tôle peinte, d’autres possèdent de beaux hôtels particuliers. Plus de 90% des habitants de Valparaiso y résident, desservis par 15 ascenseurs ou funiculaires. Rue pentues et calmes, petites boutiques typiques, maisons aux façades colorées, bâtisses cossues des armateurs et capitaines datant de l’âge d’or de Valparaiso entre 1850 et 1914, street art et miradors y forment un décor de carte postale.

Valparaiso, une histoire chilienne

La « vallée du paradis » tiendrait son nom du conquistador et navigateur espagnol Juan de Saavedra qui en 1536 baptisa la baie en hommage à son village natal de Castille, Valparaíso de Arriba. La ville coloniale est fondée en 1544 par don Pedro de Valdivia et sert dès lors de port à Santiago, la capitale située à 120 kilomètres dans les terres. Très convoitée, notamment par les Anglais, la ville se dote d’un fort défensif. Avec l’augmentation du commerce maritime, Valparaiso devient le port incontournable des navires croisant entre les deux océans via le détroit de Magellan ou le canal de Beagle. Vins, cuirs, fromages, nitrates produits dans la région étaient envoyés en métropole et dans l’ensemble de l’empire espagnol. Premier port du Chili après son indépendance en 1826, Valparaiso joue un rôle géopolitique important et attire une forte immigration européenne notamment allemande, italienne et croate, qui contribue au développement économique de la ville. Entre 1850 et 1914, le port franc, cosmopolite, connaît un véritable âge d’or. Les habitations poussent comme des champignons sur les collines et des dizaines de funiculaires sont construits à cette époque. On en dénombrait une trentaine à la veille de la Première Guerre mondiale. En 1906, un terrible tremblement de terre d’une magnitude de 8,2 sur l’échelle de Richter fait 3000 morts et 20 000 blessés. C’est le début d’un inexorable déclin pour Valparaiso qui s’accentue avec l’ouverture du canal de Panama.

Crédits photos © Fabiola Llerena © Mario Gyss © By Valet © Loïc Bourgeois © Insideout78 © Brizardh

1. Le mirador du 21 Mai

Depuis ce kiosque en bois posé au-dessus du vide, le mirador du Paseo du 21 Mai surplombe le port de Valparaiso et offre une vue imprenable sur la ville basse au pied du cerro Playa Ancha.

Valparaiso Chili mirador du 21 Mai

2. Les cerros de Valparaiso

On en dénombre 45. Les cerros sont des petites buttes et collines reliées à la ville basse par une quinzaine de funiculaires. Typiques avec leur labyrinthe de rues pentues et plantées de maisons colorées plus ou moins délabrées, chaque cerros est un véritable quartier à part avec son église et son identité propre.

Les cerros de Valparaiso

3. La maison-musée de Pablo Neruda

Pablo Neruda avait 58 ans lorsqu’il achète la Sebastiana, succombant au charme du cerro Florida et de sa vue sur la baie de Valparaiso. Tout en hauteur, comprenant quatre niveaux, la maison abrite nombre de souvenirs du futur prix Nobel de littérature.

Sebastiana Valparaiso Chili

4. Le street art

On en trouve à chaque coin de rue ! Les artistes peintres se sont donné rendez-vous à Valparaiso pour mettre de la couleur sur les murs et les façades délabrées des vieilles maisons des cerros. Un véritable musée à ciel ouvert notamment entre la rue Ricardo Ferrari et la rue Rodolph.

Valparaiso Chili street art

5. Viña del Mar

Cette cité balnéaire jouxte Valparaiso. Emblématique, le château Wulff construit en 1905 abrite aujourd’hui un centre d’exposition.

Viña del Mar Valparaiso Chili

Vous aimerez cette croisière

Croisière de Lima à Valparaiso
Croisière de Lima à Valparaiso
Amerique

Routes culturelles

Croisière de Lima à Valparaiso
  • Vol inclus
  • 10 jours / 8 nuits

Découvrez : Pérou, Chili, PACIFIQUE

Prochain départ :

17/10/2024

  • Départs disponibles :
  • 2024 : Octobre

Voyagez à bord du :

World Explorer

World Explorer

À partir de

3950 €

Chili : visiter Valparaiso

Copyright © 2024-present Magento, Inc. All rights reserved.